Millau. Le numérique au secours des sites en péril du patrimoine mondial

ICONEM réalise des modèles en 3D, à très grande échelle, de monuments en péril. © ICONEM

Vendredi 26 avril à 18 h 30, la MJC de Millau, en partenariat avec Aveyron Culture, organise une conférence événement au CREA. Clémence Prudot d’Avigny, membre de l’équipe d’ICONEM, viendra témoigner de l’engagement d’ICONEM pour la préserver la mémoire de sites historiques menacés.

Le terrible incendie de la cathédrale Notre Dame de Paris et l’émotion planétaire suscitée par la perte de ce patrimoine multicentenaire a révélé en chacun de nous, son caractère universellement, mais aussi intimement précieux !

Notre Dame blessée a provoqué une onde de choc révélant, malgré son grand âge et les mesures de protection dont elle bénéficiait, sa vulnérabilité… et la nécessité absolue de préserver cet héritage.

Le nombre de sites en périls, sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO, a augmenté de façon exponentielle ses dernières années… L’urbanisation, les conflits armés et le changement climatique endommagent et détruisent des sites irremplaçables où des cultures ont émergé, des langues se sont développées, des civilisations ont prospéré. Ces sites patrimoniaux en péril incarnent l’incroyable diversité culturelle de l’humanité.

ICONEM réalise des doubles numériques des sites les plus précieux

Fondée en 2013, ICONEM, entreprise spécialisée en numérisation 3D des sites patrimoniaux, s’est associée à l’UNESCO ainsi qu’à d’autres organisations internationales, à des gouvernements, à des collectivités ou à des musées d’envergure internationale tels que l’Aga Khan Trust for Culture, le Musée du Louvre, afin de préserver la mémoire de sites historiques menacés.

L’équipe d’ICONEM déploie une formidable énergie et des trésors d’ingéniosité à travers le monde, y compris dans des zones de conflits armés, associant la capacité de scan à grande échelle des drones et le photoréalisme de la 3D pour parvenir à réaliser des doubles numériques des sites les plus précieux, de façon à en assurer la transmission aux générations contemporaines et futures…

« Un véritable espoir de renaissance »

La technologie d’ICONEM est aujourd’hui utilisée par des nombreux acteurs tels que l’UNESCO, l’ENS ou le CNRS. L’intérêt de ce travail ne se limite pas à un simple témoignage de ce qui n’est plus. Il s’agit bien, comme l’explique Maamoun Abdulkarim, Directeur des Antiquités Syriennes, « d’offrir aux sites un véritable espoir de renaissance. Nous avons un seul patrimoine, une seule mémoire, nous devons la sauver ! »

ICONEM réalise des modèles en trois dimensions, à très grande échelle, de monuments, de patrimoine urbain ou rural, en France (ils ont notamment récemment numérisé le Mont-Saint-Michel…) et dans le monde ; un travail qu’ils restituent également dans des expositions immersives (au Grand Palais, à l’Institut du Monde Arabe…), pour sensibiliser le grand public et notamment les jeunes générations, en s’associant là aussi, avec les plus grands noms de la création numérique, tel… qu’Ubisoft !

Dans le cadre du cycle de conférences organisé par la MJC de Millau « Culture et Civilisations », Clémence Prudot d’Avigny, membre de l’équipe d’ICONEM, répondant à l’invitation d’Aveyron Culture, viendra témoigner de l’engagement fort qui est le leur, pour lequel ils ont su mobiliser des alliés, à l’échelle planétaire… 

Vendredi 26 avril à 18 h 30 au CREA de Millau. Une conférence organisée par la MJC de Millau, en partenariat avec Aveyron Culture. Tarif : 5 €.