Millau. Un fauteuil pour tous aux Charmettes

Le fauteuil Hippocampe offert aux Charmettes par l'association Neuro'run. ©ADN12

Après avoir couru les 100 km de Millau, l’association « Neuro’run » créée pour l’occasion, souhaite passer le relais, en offrant le fauteuil « Hippocampe » qui a été utilisé pour la course, à l’association des Charmettes. Il sera mis gratuitement à disposition du public sur simple demande.

L’aventure a débuté en 2017. Natacha Burg, atteinte d’une sclérose en plaques, se rend régulièrement chez Paul Solier, son professeur de sport adapté, et ce jour-là, la discussion tourne autour du sport et des 100 kilomètres de Millau :

Les 100 km de Millau, je ne pourrai jamais les faire…

Paul Solier prend Natacha au mot : « Tu t’occupes du côté administratif, je m’occupe du côté sportif. » Après des mois de démarches et de prospection pour trouver les fonds nécessaires à l’achat du fauteuil (5 000 €), Natacha réunit enfin tous les partenaires.

Paul Solier rassemble une équipe de sept coureurs, tous pompiers volontaires ou professionnels qui se relayeront pendant la course pour pousser le fauteuil.

Le pari est gagné, la joyeuse équipe termine les « 100 bornes » en un peu plus de onze heures.

L’Hippocampe offert aux Charmettes

Depuis le début, l’idée était qu’à l’issue de la course, ce fauteuil puisse servir à des personnes en situation de handicap, pour qu’à leur tour, elles réalisent leur rêve de course.

C’est chose faite, puisque mardi soir, l’association « Neuro’run », parrainée par le sportif millavois Rudy Cabirou, a officiellement offert le fauteuil aux Charmettes en présence de Jean-François Galliard, président du Conseil départemental de l’Aveyron, qui a redit son « attachement particulier pour cet établissement ».

Jean-Louis Cartayrade, le président de l’association, s’est dit « très honoré de recevoir ce fauteuil pour pouvoir en faire profiter le plus grand nombre ».

Son directeur, Alexandre Perrier, salue l’exploit sportif et humain :

C’est une belle leçon de vie qui montre qu’avec force et courage, on peut relever tous les défis.

Et le défi désormais, « c’est de faire savoir que ce fauteuil est en prêt aux Charmettes et qu’il est pour tout le monde », précise Jean-Louis Cartayrade.

Un prêt gratuit pour tous

Le fauteuil Hippocampe est spécialement conçu pour la pratique sportive, mais il peut facilement être utilisé pour des sorties de plein air. Le but est de permettre à tous de profiter de ce moyen de locomotion. Il peut même convenir à des enfants.

La durée du prêt est variable, ce sont les services administratifs de l’association des Charmettes qui géreront les prêts. Pour réserver le fauteuil, vous devrez fournir votre attestation d’assurance responsabilité civile, et un chèque de caution.

Natacha Burg, à travers cette expérience, a voulu sensibiliser les gens sur les maladies invalidantes, mais également communiquer son envie de vivre et de profiter de chaque instant.

Grâce au fauteuil Hippocampe, comme elle, d’autres pourront vivre leurs rêves sportifs, découvrir les paysages qui nous entourent, et dont ils étaient privés, à cause de leurs pathologies…