Rodez. Les jeunes artistes aveyronnais s’exposent à la galerie Sainte-Catherine

La jeune génération d'artistes aveyronnais s'expose à la galerie Sainte-Catherine jusqu'en juin. ©ADN12

Depuis le 14 mars et jusqu’au 22 juin prochain, la galerie Sainte-Catherine propose un programme artistique intitulé « Rôder » afin de mettre en avant de jeunes artistes aveyronnais partis faire leurs armes loin de leur terre natale.

Gérée par Aveyron Culture-Mission Départementale, la galerie Sainte-Catherine a pour vocation de faire découvrir des artistes  à la démarche contemporaine oeuvrant dans tous les domaines de la création artistique.

Ce printemps, sur la proposition de l’artiste Romain Simian, la programmation artistique « Rôder » entre en totale adéquation avec l’esprit de la galerie ruthénoise en présentant aux visiteurs cinq expositions afin de mettre en lumière de jeunes artistes. Chacun d’entre eux puise son inspiration dans sa terre natale, l’Aveyron. Tous l’ont quitté, sont partis « rôder », explorer, poursuivre le cheminement artistique ailleurs. Un cheminement et des rencontres qu’ils font dialoguer, le temps de ce cycle d’exposition en plein coeur de Rodez, avec leurs origines.

Ce retour aux sources permet aux artistes de partager leurs expériences avec le public aveyronnais. Pour cela, la galerie Sainte-Catherine présentera des créations originales, puisque chacun a travaillé en collaboration avec un artiste invité, permettant ainsi un dialogue et un échange inédit. 

« Murs en suspens et autres météores » à découvrir jusqu’au 30 mars

Depuis le 14 mars, la première exposition présente le travail conjoint de Jérémy Lacombe et Elina Niarchou. Intitulée « Murs en suspens et autres météores », cette présentation offre un dialogue entre l’Aveyron et Tinos, en Grèce, d’où est originaire Elina Niarchou. 

Dans les espaces de la galerie Sainte-Catherine, les deux artistes proposent un paysage fictionnel et des créatures abstraites créées notamment à partir de matériaux issus de leurs territoires respectifs (grès rouge du Vallon, marbre de Tinos).

Dans la salle centrale, comme trait d’union entre les autres espaces, la présence d’une structure de construction/déconstruction interroge le visiteur avec ses éléments à la charnière du mythe et du réel.

Cette exposition est à découvrir jusqu’au 30 mars, du mardi au samedi de 13h30 à 18h.

Un cycle d’exposition et de performances jusqu’au 22 juin

Le programme artistique « Rôder » s’étendra jusqu’à la fin du mois de juin avec quatre autres expositions.

  • Ventose par Ile/Froid/Mer. Du 5 au 20 avril. Soirée d’inauguration le 4 avril à 18 h 30 en présence des artistes et accompagnés d’une performance de PAL.
  • Une préface, un dessin, des cailloux. Une proposition de Julie Cazard, avec Sarah Sekaly, Haroun Guino, Peter Brazil, Benjamin Paré, Lise Fischer, Laura Freeth, Dominique Gilliot, Alaric Garnier, Juliette Voute, Rémi Blanes et Frédéric Bruky Bouabré. Du 27 avril au 11 mai. Soirée d’inauguration le 26 avril à 18h30, en présence des artistes, accompagné d’une performance de Dominique Gilliot, des cassettes de Rémi Blanes.
  • Augmenter l’infini/Perdre le temps. par Romain Simian et Bertrand Dufau. Du 18 mai au 1er juin. Soirée d’inauguration le 17 mai à 18 h 30, en présence des artistes et accompagné d’une performance sonore de Mosca Persyn.
  • L’appui du sol par Robin Boissonnade et Mathie Laborie. Du 7 au 22 juin. Soirée d’inauguration le 6 juin à 18 h 30 en présence des artistes. 

La galerie Sainte-Catherine est ouverte au public du mardi au samedi de 13 h 30 à 18 h.