Espalion. Concertation autour de l’économie locale

La rencontre était organisée par le collectif Terre d'Avenir. @DR

Mercredi 20 février, une quarantaine de citoyens s’étaient réunis avec le collectif Territoire d’Avenir pour aborder le thème de l’économie locale.

Plusieurs intervenants ont éclairé les discussions et débats de la soirée.

Alain Picasso, président de FACE 812 et vice-président de SISMIC, deux associations engagées dans l’accompagnement des entreprises et collectivités en milieu rural, nous a apporté une vision optimiste du développement dans nos territoires. Dotés de nombreux atouts, ils sont un vivier de créativité et d’opportunités.

Plusieurs exemples ont illustré son propos à l’image de la route de l’hydrogène qui reliera Rodez à Barcelone, impulsée par l’entreprise Braley. Ou encore le Carré de Vie, habitation écologique flottante et autonome, à découvrir prochainement sur le lac de Castelnau-Lassouts.

L’entreprise « libérée »

Sébastien Carrié, gérant d’Edgar Voyages à Espalion, a présenté une nouvelle organisation d’entreprise, l’entreprise « libérée ».

Ce système de management, basé sur un climat de confiance et de reconnaissance des collaborateurs, place l’humain au centre de son fonctionnement. Toutes les compétences peuvent s’exprimer, grâce à une liberté totale. Le système hiérarchique classique est remplacé par une structure horizontale où les collaborateurs s’autodirigent.

C’est un programme séduisant pour les jeunes générations, un vrai facteur de bien-être être au travail. À l’image de la démocratie participative, cette démarche est encadrée par des règles définies collectivement qui garantissent l’espace de liberté et l’épanouissement de chacun.

L’Espace Emploi Formation, acteur majeur de l’insertion sociale

Enfin, Corinne Pumon, directrice de l’Espace Emploi Formation, a pu présenter les atouts de l’association qui assure un service de proximité auprès des demandeurs d’emploi, des salariés, des entreprises locales, collectivités et associations.

L’EEF accompagne, informe et oriente chaque année plus de 670 personnes et 150 employeurs. Depuis plus de 20 ans sur le territoire, l’association a développé des liens étroits avec les acteurs locaux : pôle emploi, les organismes de formation, entreprises, etc. Elle a également renforcé ses services via la création d’ADEL et ADEL Intérim. Elle joue un rôle majeur dans l’insertion et le lien social. Toutefois le lien entre le pôle économique et l’association reste à créer.

« La concertation, le partage, la discussion sont essentiels »

Parmi les participants, de nombreux commerçants ont exposé leurs problématiques au quotidien. Des solutions simples et rapides à mettre en œuvre ont été proposées, d’autres sont à envisager sur le moyen et long terme.

« Cette parole donnée par le collectif Territoire d’Avenir aux commerçants, mais aussi aux clients présents dans un échange constructif a été fortement appréciée, expliquent Guillaume Septfonds et Clément Fabre, de Territoire d’Avenir. Des solutions existent, il est important de s’appuyer sur des acteurs associatifs, publics ou privés, connaisseurs des contraintes territoriales pour mieux profiter des opportunités. La concertation, le partage, la discussion sont essentiels, si nous voulons profiter des savoirs, des idées et des atouts de chacun. Ce sont les bases d’un avenir commun pour notre territoire et auquel le collectif Territoire d’Avenir croit. »

La prochaine rencontre se déroulera le mercredi 13 mars. La santé sera le thème de la soirée.