Football. Une bonne opération comptable pour Onet-le-Château

©ADN12

À neuf pendant la dernière demi-heure, Onet-le-Château a montré un sacré caractère pour l’emporter devant le troisième de la poule d’Occitanie

Onet-le-Château bat Saint Clément Montferrier par 3 buts à 1 (Mi-temps : 2-1)

Arbitre : Corentin Billy
Buts Onet : Jensen (13e), Malrieu (33e sur pen .), Riva (66e sur pen.). But pour St Clément : Magnet (35e)
Expulsions pour Onet: Soulatges (20e) et Deplace R ((59e et 62e)
Avertissements pour Onet: Deplace A (76e). Avertissements pour Saint Clément : Delpuech (33e) et Pasquereau (66e)

Les équipes

Onet : Solis, Deplace R, Gaubert, Soulatges, Daurenjou, Delsol, Ahammout, Deplace A, Couly puis Riva (54e), Malrieu puis Sankhon (35e), Jensen puis Higounenc (63e).
Saint Clément : Garcia, Dumazert, Hacquel, Pasquereau, Delpuech, Vidal, Canet puis Fakhari (75e), Zahiri, Magnet, Delgard, Delval

Les spectateurs du match de football de Régionale 1 ont assisté, hier, sur la pelouse du Colombier, à une rencontre faite de rebondissements. Réduits à dix, au bout de vingts minutes de jeu puis à neuf à l’heure de jeu, les Castonétois ont su faire bloc pour remporter les précieux points de la victoire en vue d’un maintien dans l’élite d’Occitanie.

9 contre 11

L’attaquant local, Jensen (13e) ouvre imparablement la marque. Le match est physique et Soulatges (20e) se met à la faute sur Canet, l’arbitre sort le rouge. Onet double la mise quand Delpuech intervient irrégulièrement et provoque le penalty, Malrieu (33e) se charge de transformer le coup de pied de but pour porter le score à 2-0. C’est au tour de Saint-Clément d’être dangereux, Delval pour les visiteurs frappe, Solis, gardien d’Onet, repousse, Magnet (35e) suit et place le ballon dans le petit filet opposé.

Après la pause, le match reste musclé et haché. L’arbitre voit rouge une deuxième fois. sur Deplace R, expulsé pour une faute sur Dumazert (63e). Malgré l’infériorité numérique, à 9 contre 11, le match tourne définitivement en faveur des Castonétois quand Pasquereau fait une main dans la surface de réparation, c’est le penalty indiscutable et Riva (66e) le converti en but. Un break que les hommes de Yoan Boscus, le coach d’Onet, vont conserver avec courage.