Rodez. Une réunion des offices de tourisme pour « donner envie d’Aveyron »

Les personnels des offices de tourisme réunis pour donner envie d'Aveyron ! ©ADN12

Vendredi 15 février, une journée d’échanges techniques avec les offices de tourisme du département a été organisée par l’Agence du Développement Touristique de l’Aveyron. L’objectif était de travailler sur le renforcement du partenariat entre les acteurs du tourisme et réfléchir aux adaptations pour rendre notre territoire plus attractif.

« Avec le développement des intercommunalités et l’avènement de la loi Notre, le nombre d’offices de tourisme est passé de 50 à 17 sur l’ensemble de l’Aveyron », explique Jean-Luc Calmelly, directeur de l’Agence du Développement Touristique de l’Aveyron.

Aussi, il était impératif d’évoluer vers un nouveau fonctionnement, plus efficient, afin de mettre en valeur un territoire plus conséquent pour les offices de tourisme. Ils ont d’autres missions et doivent adapter leur travail pour devenir « des véritables animateurs du territoire ».

« Ce sont les premiers maillons de la chaîne qui doivent donner envie d’Aveyron, assure Jean-Luc Calmelly. Ils sont nos meilleurs ambassadeurs. »

Les conseillers touristiques ont toujours leur mission d’information. L’accompagnent des professionnels du domaine pour les rendre autonomes et pour mettre au premier plan leur structure est une nouvelle compétence à leur arc qu’ils ont accepté avec enthousiasme pour donner plus d’attractivité à notre territoire.

Le programme Panda, une nouvelle façon de travailler

Le Programme d’Accompagnement Numérique de la Destination Aveyron (PANDA) mis en place en 2019 par l’Agence du Développement du Tourisme entend améliorer la visibilité numérique des professionnels du tourisme, leur distribution et leur commercialisation sur Internet.

Ce dispositif a pour but de professionnaliser des personnes ressources dans les offices de tourisme volontaires, afin qu’eux-mêmes puissent accompagner les prestataires touristiques pour qu’ils mettent en place ou améliorent leur commercialisation en ligne. Il constitue l’exemple de la volonté de l’Agence d’être au plus proche des besoins des touristes. Cette initiative a été reçue avec enthousiasme, car elle répondait à une véritable demande chez les professionnels du tourisme. 

Une journée de travail pour l’Aveyron

Afin de renforcer la coopération et d’approfondir les échanges entre les offices de tourisme, trois ateliers ont été proposés aux participants de cette journée : « Partage autour des orientations pour le tourisme en Aveyron », « De nouveaux outils pour placer l’observation économique au service de l’animation des territoires » et « Vers des partenariats renforcés entre agence, offices et partenaires touristiques ».

L’après-midi, ils se sont réunis autour de tables rondes pour plancher sur plusieurs questions comme « Pourquoi faut-il s’intéresser à l’accueil de nos toutous ? L’Aveyron a–t-elle une carte à jouer ? » Un point a été effectué sur la collaboration entre les offices de tourisme et l’agence en se demandant comment la renforcer, quels chantiers étaient à ouvrir et comment pouvait-on les organiser.