Moto-club saint-affricain. Le retour de la montée impossible… sur un nouveau site

Une épreuve de montée impossible est programmée pour les 7 et 8 septembre en Sud-Aveyron. © Le Progrès

C’est la grande nouveauté de la saison 2019 du Moto-club saint-affricain. Le club organisera une nouvelle épreuve de montée impossible en Sud-Aveyron… Mais sur un nouveau site actuellement en travaux.

Une bonne trentaine de membres du Moto-club saint-affricain assistent à l’assemblée générale de leur association qui ne manque pas de projets pour 2019, après une année 2018 déjà riche en événements. Vendredi 1er février, au Café du jardin chez Brigitte à Saint-Affrique, Laurent De Tremerie, président du Moto-club, déroule les principales activités de la saison dernière : école de moto avec une activité un peu plus faible qu’à l’habitude ; randonnées du week-end bien suivies au départ de St-Affrique ou Montlaur (elles reprendront en mars) ; circuit de motocross de Montlaur, refait début 2018, avec l’accueil le 25 mars d’une épreuve du championnat Pyrénées de la Ligue motocycliste d’Occitanie ; accueil de l’Aveyronnaise classic…
Côté « sportif », Loïc Minaudier, finisher de son 4e Dakar consécutif (« Progrès » du 31 janvier) a évidemment été salué pour cette belle performance, tout comme Gabriel Peyrottes, 6e de la Ligue d’Occitanie dans la catégorie 125 cm3, Benoît Thibal champion de France moto sur piste en 600 cm3, en handisport (« Progrès » du 8 novembre 2018) ; Simon Valat alias « Jésus », 21e sur 75 sur le championnat de France de montée impossible.
Côté « finances », le trésorier Arnaud Dejean a annoncé des « comptes sains » pour le Moto-club avec un bilan excédentaire de 3.380 euros (avec 3.000 euros de recettes à la buvette de la foire agricole, 2.700 euros lors de l’organisation du championnat de Ligue, 1.182 euros lors de l’Aveyronnaise classic, 1.550 euros d’utilisation du terrain de cross…). Et de préciser que la sortie pour le Téléthon autour de Montlaur a permis de récolter 1.380 euros.
« Les organisations d’événements sont toujours fragiles au niveau financier » a souligné le président. « Nous nous en sortons grâce aux partenaires, aux collectivités et aux bénévoles. »

Du show en perspective pour 2019

Si la saison 2019 ne devrait pas voir passer l’Aveyronnaise classic dans le secteur, il y aura tout de même du sport et du spectacle en perspective.
Les 6 et 7 avril aura lieu une nouvelle épreuve du championnat de Ligue motocycliste d’Occitanie sur le terrain de cross de Montlaur, par ailleurs ouvert tous les week-ends pour ceux qui souhaitent s’y entraîner à conditions d’avoir la licence de la FFM (Fédération française de motocyclisme) et d’être au moins deux sur place pour des raisons de sécurité.
Et 2019 sonnera surtout le retour d’une épreuve de montée impossible en Sud-Aveyron. Trois membres du club – Simon Valat, son frère Quentin et Laurent Granier – sont mobilisés pour ce rendez-vous alliant sport et spectacle programmé pour les 7 et 8 septembre, entre St-Rome-de-Cernon et Lauras, dans la plaine de Laumière, face à la zone d’activité. La piste est en cours de création. « Si tout se passe comme prévu, elle devrait atteindre 350 m, ce qui en fera une des plus longues du championnat », soulignent les amateurs de montée impossible. Cette discipline pour têtes brulées consiste à arriver en haut d’une côte raide, sans poser un pied à terre, et le plus vite possible.
Après trois éditions à Ouyre, entre Camarès et Brusque, dans la carrière de l’entreprise de travaux publics Coste (en 2012, 2013 et 2016), cette nouvelle épreuve de montée impossible devrait encore attirer un large public.
D’ici là, les membres du Moto-club saint-affricain (une quarantaine de licenciés) iront participer, regarder ou aider à l’organisation de l’Enduro des Sept Vallons programmés le 21 avril à Brasc.

Le terrain de cross de Montlaur permet de s’entraîner et d’accueillir des épreuves officielles de la Ligue motocycliste d’Occitanie (ici, le 25 mars 2018).