Aveyron. Force ouvrière en ordre de bataille pour la chambre d’agriculture

Jacky Routaboul, responsable de l'agriculture pour FO en Aveyron, a présenté les listes pour les élections à la chambre d'agriculture. ©ADN12

Depuis lundi, les élections ont débuté à la chambre d’agriculture de l’Aveyron. Parmi les syndicats qui présentent des candidats, chez les salariés, Force ouvrière.

Depuis lundi, et jusqu’au 31 janvier, ont lieu les élections dans les chambres d’agriculture. Au niveau de l’Aveyron, Force ouvrière présente des listes, au niveau de deux collèges : 3A et 3B. Le premier concerne les salariés de la production agricole (paysage, bois, Cuma, travaux agricoles…) et représente 1 700 personnes. Le deuxième, c’est celui des salariés de groupements professionnels (MSA, Crédit agricole, Groupama, coopératives agricoles, abattoirs, ADMR, CER, salariés des chambres d’agriculture, de l’enseignement agricole…) et concerne 4 600 personnes sur le département. Des élections très importantes pour le syndicat, comme l’explique Jacky Routaboul, responsable de l’agriculture pour FO en Aveyron :

On veut sensibiliser les électeurs sur le taux de participation à ces élections, qui a baissé de 12% entre 2007 et 2013. Si on souhaite que les gens votent et fasse voter FO, c’est pour que l’on puisse être reconnu au sein des instances de la chambre d’agriculture. Plus on aura de représentativité, plus on sera fort pour défendre les intérêts des salariés agricoles. 

Jouer la proximité

L’objectif, c’est de faire entendre la voix des salariés, souvent isolés. « On veut faire respecter les acquis et les avantages obtenus, détaille Jacky Routaboul. Mais aussi se battre pour obtenir de droits nouveaux pour ces salariés. » Dans le département, au sein de la commission mixte, FO est le seul syndicat qui est représenté par quelqu’un du département, et pas d’un autre département ou d’une autre région. Ce qui est capital pour Jacky Routaboul :

On a la proximité avec les salariés. On est à l’écoute, on est près du terrain. La proximité, de nos jours, c’est très important. Ces salariés, ils sont isolés, il faut que quelqu’un les défende.

Augmenter le pouvoir d’achat

Le syndicat, au niveau national, par le biais d’une de ses fédérations, a voulu également booster le pouvoir d’achat de ses adhérents. « On a créé une plateforme avantages, complète t-il. Où ils ont accès à des réductions pour les loisirs, le sport, le bien-être, la culture, etc. Comme ils sont isolés, ils n’ont pas accès à des comités d’entreprises, comme dans les entreprises du privé. Et on voulait qu’ils puissent bénéficier des mêmes avantages. » Autre cheval de bataille pour FO, la féminisation de ses listes, pour ses élections. Ce qui est important pour Jacky Routaboul :

Pour le collège 3A et 3B, les têtes de liste sont des femmes. Dans le collège 3A, on a 3 femmes sur 5, et dans le 3B, 2 sur 5.

En cas de besoin ou de question, le syndicat est joignable au 05.65.68.47.64, ou par mail: udfo12@force-ouvriere.fr

Les listes de Force Ouvrière en Aveyron

  • Collège 3 A

Rose-Marie Alibert-Verlaguet (Fédération de la chasse),

Camille Nourry (salariée agricole),

Gérard Bousquet (salarié agricole),

Martine Guilmet (Fédération de la pêche),

Luc Valette (Salarié Cuma).

  • Collège 3 B

Aurélie Laur-Drulhe (MSA),

Jacky Routaboul (Unicor),

Stéphane Trouilhet (CER),

Alexandre Bernolin (Porc montagne),

Sylvie Brunel-Combes (ADMR).