Dakar 2019. Une septième étape compliquée pour les Aveyronnais

Loïc Minaudier grimpe sur le podium de la catégorie Marathon. DR

Le Saint-Affricain Loïc Minaudier et l’Espalionais Florent Vayssade ont dû lutter sur un terrain difficile autour de San Juan de Marcona (Pérou), lundi 14 janvier.

Une 29e place au classement général et la troisième marche du podium en catégorie Marathon. Sur une étape annoncée comme difficile, enchainant tous types de terrain, le pilote saint-affricain Loïc Minaudier a assuré l’essentiel. « J’ai serré les dents au cours des premiers kilomètres à cause de cette douleur à la cuisse, puis j’ai retrouvé mon rythme habituel. » Prévoyant, le Sud-Aveyronnais a gardé une marge de sécurité sur sa vitesse, sur un terrain si dangereux. Des cailloux et gros rochers sont apparents, d’autres moins, et par moment les pilotes se font de belles frayeurs pour rester sur leurs deux roues. « Encore trois jours de course, trois jours avec cette douleur, mais je vais continuer de dépasser mes limites » assure Loïc Minaudier.

Étape compliquée aussi pour Florent Vayssade. Le pilote d’Espalion a chuté dans les dunes, sans gravité, après un bon départ dans la spéciale. Il franchit l’arrivée à la 35e place… Mais subit une pénalité d’une heure pour un point de passage manqué de quelques mètres. Il échoue à la 53e position et se classe 38e au général.

Le programme du Dakar 2019

La 41e édition du Dakar, la 11e en Amérique du Sud, est organisée sur un seul pays, le Pérou, en 10 étapes, du 7 au 17 janvier 2019, avec une journée de repos au milieu, le samedi 12 janvier.

Étape 7 – Lundi 14 janvier : San Juan de Marcona > San Juan de Marcona (spéciale : 323 km ; total : 387 km) ;

Étape 8 – Mardi 15 janvier : San Juan de Marcona > Pisco (spéciale : 360 km ; total : 575 km) ;

Étape 9 – Mercredi 16 janvier : Pisco > Pisco (spéciale : 313 km ; total : 409 km) ;

Étape 10 – Jeudi 17 janvier : Pisco > Lima (spéciale : 112 km ; total : 359 km).

A lire également sur le Dakar :

Les Aveyronnais passent la 6e dans les dunes

Bilan mitigé pour les Aveyronnais après la 5e journée