Villefranche-de-Rouergue. « Au Bec Fin » prépare ses 50 ans avec des étudiants de l’IUT InfoCom

Bruno et Béatrice Guy avec six des étudiants en DUT InfoCom à Rodez. ©adn12

L’entreprise Au Bec Fin – anciennement Maison Guy volailles – située à Villefranche-de-Rouergue depuis 1969, prépare la célébration de son cinquantième anniversaire qui aura lieu au mois de mars 2019. C’est un groupe de sept étudiants en deuxième année de DUT information Communication au sein de l’IUT de Rodez qui est à la manœuvre pour l’organisation.

L’entreprise Au Bec Fin, actuellement située au 2 allées Aristide-Briand, a été créée par Charles et Josette Guy en 1969. Elle dispose aujourd’hui d’une réputation qui n’est plus à faire et d’un savoir-faire reconnu avec une gamme de produits autour de la volaille et du foie gras.

A l’occasion de ses 50 ans, l’entreprise souhaite remercier ses clients et ses collaborateurs. Elle a donc fait appel à Anaëlle Besse, Brianna Bruniquel, Camille Almeras, Élodie Borieux, Emma Beaudéan, Jory Courtiol et Morgane Frigoul pour organiser les festivités.

Deux évènements au programme

Dans un premier temps, le mois de mars verra apparaître de nombreux cadeaux pour les clients et la possibilité de participer à un jeu concours. Une animation qui prendra place dans la boutique.

Et fin mars, une soirée sera organisée au domaine de Laurière en compagnie des collaborateurs, fournisseurs, partenaires et officiels. Cette soirée n’est pas ouverte aux clients qui auront déjà eu un mois riche en cadeaux et surprises, elle marquera cependant la fin du jeu concours.

Le Logo de l’événement en avant première


Le logo de l’événement réalisé par le groupe d’étudiants est déjà prêt à promouvoir l’image de ce demi-siècle. Il est le premier d’une longue suite de visuels et de dispositifs de communication imaginés par le jeune groupe.

Une collaboration Au Bec Fin / IUT Rodez, pour un œil nouveau

Cette collaboration atypique intervient pour les étudiants dans le cadre des projets tuteurés qui ont un suivi de projet pendant un an et demi en quasi-totale autonomie pour un organisme ayant besoin de communication.

C’est Béatrice Guy qui a initié le partenariat avec les enseignants en charge de ces projets au sein de l’IUT de Rodez. Les étudiants ont pour leur part choisi ce projet pour son ancrage très concret dans le monde de l’entreprise, là où d’autres projets se concentrent sur de l’associatif.

Les étudiants gagnent en expérience et Au Bec Fin bénéficie d’un œil nouveau sur son activité et sur sa communication. Gagnant-gagnant.