Saint-Affrique. The Village réinterprète « Casse-noisette » pour ses 10 ans

L'école des métiers de l'animation « The Village » a fêté ses 10 ans au début du mois. ©ADN12

Pari gagné pour « The Village », l’école des métiers de l’animation et des techniques d’ambiance de la CCI Aveyron installée à St-Affrique. Elle a fêté ses 10 ans au début du mois en proposant un spectacle tiré du ballet Casse-noisette.

Accueil impeccable, gentillesse et professionnalisme, les 110 élèves en formation à « The Village », Ecole des métiers de l’animation et des techniques d’ambiance de la CCI Aveyron (Emata), ont proposé un spectacle à guichet fermé à la salle des fêtes de St-Affrique les 5 et 6 décembre derniers.

Sur scène, alors que ce ne sont pas des professionnels de la danse, mais des futurs G.O. (Gentils organisateurs) de clubs vacances, les élèves ont revisité le ballet « Casse-noisette » sous les conseils de Sébastien Montagne, danseur, chorégraphe et responsable artistique de « The Village ».

Les tableaux se sont enchaînés avec la participation d’une dizaine d’élèves de l’école Saint-Jean-Baptiste et d’une quarantaine de musiciens de l’Harmonie du Sud-Aveyron.

350 jeunes formés chaque année à St-Affrique

« Cette année a une résonnance particulière car elle marque le 10e anniversaire du concept “The Village” » a indiqué en introduction, Dominique Costes, président de la CCI Aveyron. « De 15 élèves à ses débuts pour un seul partenaire, en 2018 l’Emata a formé 247 élèves pour 14 partenaires. Nous pouvons être fiers du parcours réalisé dans cette école qui accueille en moyenne 350 jeunes chaque année pour être formés à destination des clubs de vacances, des tours opérateurs et de l’hôtellerie de plein air. Responsables d’animation, animateurs et techniciens son et lumière répondent aux besoins et attentes des entreprises du tourisme. Avec une équipe d’encadrement issue du terrain, au-delà du savoir-faire, le savoir-être est une composante essentielle du programme de formation. »

Et c’est plutôt réussi quand on voit l’aisance de la centaine de jeunes présents sur scène, lesquels se sont donnés à fond pour leur public.