Millau. Le GECO Grands Causses devient « Leader Aveyron »

« Leader Aveyron a, comme son nom l'indique, vocation à accueillir des entreprises de tout le département », a souligné Frédéric Boissière. ©adn12

Le GECO Grands Causses est officiellement devenu Leader Aveyron, la sixième « grappe territoriale » du réseau transversal Leader Occitanie, après Alès, Gard Rhodanien, Montpellier, Nîmes et Toulouse. Les raisons de cette « mutation » ont été expliquées jeudi dernier à la Maison des Entreprises de Millau par les responsables de Leader Aveyron et Leader Occitanie.

Le GECO, fondé en 2013 avec le soutien de la Communauté de communes Millau Grands Causses par quinze entrepreneurs locaux, est un groupement d’entreprises qui rassemble des acteurs concevant l’environnement et l’innovation comme des atouts pour leur développement et celui du territoire des Grands Causses.

« A l’époque, la Communauté de communes souhaitait une synergie entre les différentes entreprises du territoire, dans des domaines porteurs comme l’environnement ou l’innovation. Seulement, on s’est vite rendu compte qu’on ne se connaissait pas, et donc qu’on ne pouvait pas travailler ensemble », se souvient Mickaël Ladet, un des cofondateurs du GECO.

Avec une dizaine de membres au départ, les échanges ont donc commencé à se faire. « De nos réunions sont nés des thèmes qui intéressent une ou plusieurs entreprises. Par exemple le recyclage des palettes, ou encore le Carré de Vie pour lequel plusieurs entreprises du GECO ont travaillé… Dès que l’on trouve un thème qui intéresse plusieurs personnes, on essaie de travailler ensemble. »

« Avoir une visibilité régionale »

Travailler ensemble, c’est bien, mais travailler avec un plus grand nombre, c’est mieux. C’est dans cette optique qu’en novembre 2018, le GECO est devenu Leader Aveyron, en adhérant à Leader Occitanie, réseau d’entreprises innovantes et à croissance maitrisée. Un GECO à la taille de la région.

« L’idée, c’est de s’ouvrir, et avoir une visibilité régionale », explique Frédéric Boissière, gérant des SARL Boissière et fils et Carré de Vie, et président de Leader Aveyron, nouvellement constitué. « Cela va nous permettre de profiter du travail et des initiatives de Leader Occitanie. On va pouvoir prendre des initiatives lancées ailleurs et en faire profiter notre territoire, nos entreprises, tout en continuant à collaborer avec les instances en place (Communauté de communes, CCI, agence Ad’Occ…) pour promouvoir le territoire et faciliter le développement économique. »

« C’est une vraie opportunité pour notre territoire rural de pouvoir être rattaché à ce tissu composé à la fois de start-up, de TPE, PME et industries de la grande Occitanie, grâce à notre adhésion à cette fédération régionale, continue Frédéric Boissière. Et en tant que nouveau président et représentant des entreprises du sud Aveyron adhérentes à Leader Aveyron, je m’investis pleinement dans ce projet qui va donner un nouvel élan à notre association. »

Les projets pour 2019

Et ce nouvel élan, évoqué par le président, se traduira dès 2019 par une série d’opérations, énumérées par le vice-président Pascal Pin : demande d’obtention du label French Tech par huit entreprises membres de Leader Aveyron, conférence sur le management intergérationnel, travail sur l’information des entreprises auprès du Conseil Municipal Juniors Seniors, réflexion sur la responsabilité sociétale des entreprises (RSE), réflexion sur le recyclage des verres plats…

« Et tout cela en partenariat avec Leader Occitanie,  auquel 200 entreprises adhèrent. Il faut créer du lien entre les différentes grappes, avec toujours la volonté de s’ouvrir. Il faut que le chef d’entreprise sorte de son isolement », souligne Pascal Pin.

Leader Aveyron, sixième leader territorial

Leader Aveyron est le sixième leader territorial, après Alès, Gard Rhodanien, Montpellier, Nîmes et Toulouse. Il permet ainsi à Leader Occitanie de poursuivre son implantation au plus près des bassins d’emplois et de leurs réalités économiques.

« Nous discutons avec les membres du GECO Grands Causses depuis plusieurs mois, et nous sommes bien sûr ravis qu’ils nous rejoignent en apportant à la dynamique de Leader Occitanie les compétences propres à leurs entreprises et la spécificité de leur bassin économique. Il y avait une vraie similitude entre nos objectifs, il était donc naturel que nous arrivions à travailler ensemble », se réjouit Jalil Benabdillah, président de Leader Occitanie.