Rodez. À la découverte de l’Orientalisme avec ProDiGes

Les élèves de Jean Moulin avec Cisco et leur enseignant, Djilali Benmoussa. @ADN12

Vendredi 14 et samedi 15 décembre, le collectif d’artistes aveyronnais ProDiGes propose deux journées pluriartistiques sur l’Orientalisme au musée Denys Puech pour sensibiliser le public à l’art des pays du Couchant (Maghreb) et du Levant  (Moyen-Orient). Il a organisé des actions avec les différents établissements éducatifs de l’Agglo sur ce thème.

ProDiGes est une association née en 2013. Sa finalité est de faciliter l’accès à la culture par le biais de différentes formes artistiques pour une ouverture des esprits. Le collectif favorise les expériences artistiques de découvertes culturelles, d’apprentissage et d’échanges… Il mène des actions artistiques et socioculturelles à l’échelle locale et nationale. De là est né le projet « Orientalisme ». Des artistes aveyronnais comme Cisco, Florian Melloul, Didier Estival, ZekW ont adhéré de facto à cette initiative.

Une action tournée vers les jeunesses

L’action de ProDiGes a touché les écoliers et collégiens de l’Agglo. Des établissements comme l’école des Genets, les collèges Jean Moulin et Fabre ou celui des Quatres Saisons ont été sollicités pour participer à ce projet. Certaines classes sont venues visiter le Musée Denys Puech pour rentrer en « complicité » avec la culture orientale autour de différents ateliers. Les enfants accompagnés des artistes ont travaillé sur l’écriture, le dessin, la peinture et la musique à travers des œuvres de l’Orient. Des moments ludiques et singuliers à travers la rencontre avec un univers artistique exceptionnel et des artistes atypiques ont ravi les élèves.

Deux jours à la découverte de la culture orientale

Point d’orgue de ce moment, l’exposition de deux artistes marocaines, Amina Rezki et Najoua El Hitmi, permet de mettre au premier plan la femme artiste dans ce monde oriental si stéréotypé. Elle met en évidence la finesse et la beauté d’une civilisation tout en montrant ses blessures et ses désirs. Un moment à ne pas manquer et d’une rare intensité artistique.

De nombreux artistes et spécialistes seront présents au rendez-vous ce vendredi. Mawaran, chanteur et poète, vous enchantera avec sa voix libanaise. Ibrahim Hassan, danseur derviche-tanoura, vous entraînera dans les mystères de la danse orientale. Jean-Yves Tayac, écrivain et enseignant, viendra proposer sa vision de l’Orient par des lectures personnelles.

Un rendez-vous haut en couleur

Des lectures sur la thématique de l’orientalisme vous seront proposées par Jean-Yves Tayac, Djilali Benmoussa et Marc Louis Vigier. Le travail avec la classe de 5e SEGPA du collège Jean Moulin sera retranscrit en musique grâce à Cisco. Camille Viguier et ses danseurs viendront embellir cette soirée aux couleurs de l’orientalisme. Ne ratez pas ce rendez-vous haut en couleur à la rencontre d’un univers exotique !

Le samedi, de nombreux ateliers mis en place et animés par les artistes raviront les plus jeunes. Les plus gourmands pourront apprécier les pâtisseries orientales et le thé à la menthe. Un documentaire réalisé lors de la biennale de Tanger sera visible durant ces deux jours.

Vendredi 14, de 20 h à 23 h, et samedi 15 décembre, toute la journée, Orientalisme au musée Denys Puech, place Clemenceau à Rodez.