Rodez. Des nouveaux « ambassadeurs de la sécurité routière » à l’école Jeanne d’Arc

Les élèves avec leurs gilets rétro-réfléchissants. ©ADN12

Ce jeudi 6 décembre, à l’école primaire Jeanne d’Arc de Rodez, Christiane Poinsot, présidente de la Ligue contre la violence routière de l’Aveyron, a remis des gilets de sécurité aux élèves de CM1 et de CM2. Cette venue est le point de départ à un programme de sensibilisation à la sécurité routière pour les élèves de ce cycle.

En Aveyron, il faut stopper les chiffres de l’accidentologie : 172 accidents, 226 blessés, 22 morts pour 2017. Dans cette optique, Christiane Poinsot a précisé le fil conducteur de la mission de son association : « La Ligue contre la violence routière n’a qu’un seul but, éveiller les jeunes consciences à la violence sur les routes pour que les élèves deviennent des citoyens responsables durant leurs déplacements ». La Ligue est de tous les combats pour sensibiliser les écoliers aux risques liés aux accidents. L’apprentissage précoce des bons réflexes : déplacements, signalisation, identification des dangers leur permettent d’appréhender tous les risques potentiels.

Les futurs ambassadeurs de la sécurité routière

Hervé Vacaresse, directeur de l’école, en compagnie de Christiane Poinsot, a distribué ces gilets rétro-réfléchissants à l’ensemble des élèves. Le directeur a rappelé les règles de sécurité de base lors des sorties ou aux abords de l’établissement. Il a invité les élèves à « être des ambassadeurs de la  sécurité routière » par leur attitude et leurs conseils à leur entourage, car être un adulte n’est pas un gage de responsabilité… Ce gilet restera à l’école. Lors des sorties hors de l’établissement, les élèves porteront ce gilet sur la route pour augmenter leurs chances d’être vus par les autres usagers.

Les permis piétons et cyclistes programmés

Plusieurs actions sont d’ores et déjà programmées sur la même thématique. Les élèves passeront le permis piéton. Il doit former les élèves à devenir autonomes et responsables dans leurs déplacements piétons et inscrire leur trajet piéton dans le cadre du développement durable. Le permis cycliste est aussi programmé. Il a pour finalité que l’enfant assure sa propre sécurité et celle des autres. Une sensibilisation des enfants et de leurs parents aux règles indispensables de la circulation à vélo est effectuée par la Police nationale qui vient faire passer ce dernier pour mieux accrocher les élèves.

Toute une série d’initiatives menées par l’équipe pédagogique de l’école Jeanne d’Arc et la Ligue contre la violence routière pour permettre de former piétons et futurs conducteurs à une attitude responsable et citoyenne.