À Rodez, le foyer d’hébergement d’urgence inauguré

Michèle Lugrand, Christian Teyssèdre et Geneviève Campredon, vice-présidente de Rodez Agglomération, ont inauguré le foyer mardi 20 novembre. ©ADN12

Un peu plus d’un an après que le chantier de construction et de rénovation ait commencé, le foyer d’hébergement d’urgence, côte des Besses, à Rodez, a été inauguré ce mardi 20 novembre.

Le foyer d’hébergement d’urgence de Rodez, inauguré ce mardi 20 novembre, dispose d’une capacité d’accueil de 26 places. Christian Teyssèdre, président de Rodez Agglomération, a souligné le « souhait d’agrandir ce bâtiment pour améliorer les conditions d’accueil ».

Onze chambres individuelles

Ainsi, le foyer dispose de onze chambres individuelles, quatre chambres doubles et deux dortoirs de trois et quatre places. L’établissement accueille aussi une salle TV, une salle polyvalente mais aussi une buanderie. Des locaux ont également été aménagés pour le personnel ainsi que des places de stationnement supplémentaires. De plus, le restaurant social y sera transféré.

Financé à 52 % par l’Agence nationale de l’habitat (Anah), à 14 % par l’État et à 34 % par Rodez agglomération, le coût de ce foyer d’hébergement d’urgence s’élève à 883 508 €. Il est ouvert 365 jours par an et dispose d’une équipe de 13 personnes. Christian Teyssèdre en a profité pour rappeler que « l’action sociale est notre priorité ». Avant de préciser qu’à Saint-Éloi seront construits « 100 logements sociaux » dans les trois années à venir.

Élus et associations ont pu visiter les locaux. Ici, une chambre individuelle.

Plan hivernal

Michèle Lugrand, secrétaire générale de la préfecture de l’Aveyron, s’est réjouie de voir passer des chambres collectives à individuelles avant de rappeler que dans le cadre du plan hivernal, l’État investit à hauteur de deux milliards d’euros dont 2,4 millions en Aveyron. Et de conclure : « Investir dans la solidarité n’est pas un devoir mais une évidence. »