Rodez Aveyron Football. Hold-up parfait de Quevilly-Rouen

Rodez a tout tenté, vendredi soir, pour s'imposer à domicile mais sans succès ©ADN12

Déception pour le Rodez Aveyron Football, qui s’incline ce vendredi soir, 1 à 0, face à Quevilly-Rouen Metropole, à domicile.

À Rodez, au stade Paul Lignon,  Quevilly Rouen Métropole bat Rodez, 1 à 0.

(mi-temps : 0-0)

Arbitre : Mr Floris Aubin

2700 spectateurs

But Quevilly : Daury (87e)

Rodez : Desmas, Bardy,  Ayari puis Caddy (64e), Ruffaut, Bonnet puis David (73e), Sanaia, Poujol, Dieng, Douline, Ramon puis Maury (28e), Mellot.

Quevilly : Souchaud, Samnick, Diarra, Oliveira, Fumu Tamuzo, Pollet, Rogie puis Daury (85e), Mendy, Nanizayamo puis Macalou (75e), Beneddine, Taufflieb puis Shamal (66e).

Avertissements : Fumu Tamuzo (45e), Daury (91e)

Fin de série pour Rodez, qui s’est incliné sur sa pelouse, vendredi soir, face à Quevilly, sur le plus petit écart, 1 à 0. Un but encaissé dans les toutes dernières minutes. En première mi-temps, les deux équipes sont rentrées directement dans leur match. Rodez a enchaîné les corners dès les premières minutes, avant que Quevilly n’obtienne un bon coup franc à la 15e, bien repoussé par la défense ruthénoise. Ensuite, bien en place de chaque côté, il a été plus difficile de trouver des espaces. Gênés par le placement défensif des Normands, Rodez a eu bien des difficultés à s’approcher du but adverse et sans pouvoir armer une frappe. Quevilly n’a pas non plus eu beaucoup d’occasion à se mettre sous la dent.

Une fin de mi-temps animée

Et puis à la 38e, après un contre Ruthénois, Maury, rentré quelques minutes plus tôt suite à la blessure de Ramon, tente sa chance de 20 m, au ras du sol, et sa frappe passe à quelques centimètres du cadre… Petite frayeur à la 42e, sur une frappe en retrait de Quevilly, bien détourné par Bardy.  Les deux équipes rentrent aux vestiaires sur un score, nul et vierge, et assez logique. En deuxième période, Rodez rentre avec plus d’intention, mais Quevilly veille au grain. Rodez presse alors plus haut, et réussit à se procurer une belle occasion à la 61e. Après une combinaison à droite, Ayari voit sa frappe repoussée dans les pieds de Douline. Sa frappe est également contrée. Cinq minutes plus tard, nouvelle alerte devant les buts normands. Caddy centre fort au premier poteau, sa frappe est détournée en direction du but par Mendy mais Souchaud sort un arrêt réflexe pour éviter l’ouverture du score.

Rodez pousse mais ne concrétise pas

Poussé par un public venu nombreux, Rodez tente de forcer le verrou adverse, notamment grâce à Caddy et David. Rentrés en jeu à la 64e et à la 73e, ils apportent de la vitesse et de la fraicheur. A la 82e, une frappe de Maury, après une combinaison parfaite entre Caddy et David, oblige Souchaud à une grosse parade. Sur le contre qui suit, c’est Desmas qui doit s’employer, pour sortir la frappe, en corner. Et puis à la 87e, coup de froid dans les travées du stade. Daury, tout juste entrée, contrôle et frappe. Sa reprise de volée fait barre rentrante. Quevilly ouvre le score, dans les dernières minutes, comme souvent à l’extérieur. Dans les toutes dernières secondes, Rodez a la balle d’égalisation. Sur un coup franc, aux 30 mètres, la tête de Caddy frôle le cadre. La dernière occasion du match, l’arbitre sifflant ensuite la fin de la rencontre. Une défaite qui met un coup d’arrêt aux Ruthénois, rattrapés au classement par leur adversaire du jour.