Chasse. Morlhon a accueilli les archers pour chasser le lapin

En tout, 16 archers ont participé à l'opération. DR

Une opération a été menée face à la présence de plus en plus forte du rongeur en milieu urbain.

C’est une première en Aveyron et on doit l’organisation de cette journée à Benoit Guilhen, président de l’Association communale de chasse agrée (Acca) de Morlhon. C’est ainsi que 14 archers et deux archères de l’Association sportive des chasseurs à l’arc du Rouergue (Ascar) se sont retrouvés pour chasser le lapin à l’arc. On retrouve de plus en plus souvent le lapin en situation périurbaine où il cause des dégâts. Aussi, les archers participaient à une opération de régulation, sous l’égide d’un lieutenant de Louvèterie.

Les lapins ne pouvant être chassés en ville, avec des armes à feux, pour des raisons évidentes de sécurité, les archers ont donc été mis à contribution. Au-delà de la chasse, l’objectif était surtout de capturer vivants des lapins pour les relâcher en rase campagne dans des garennes spécialement aménagées pour eux.

Au final, plus de 90 flèches ont été tirées et seulement deux lapins ont été prélevés. En revanche une vingtaine ont été capturés vivants et ont été contraints d’abandonner leur vie de citadins pour commencer une nouvelle vie de lapins des champs. L’Ascar souhaite vivement remercier Benoit Guilhen pour l’organisation parfaite de cette journée et l’accomplissement de toutes les démarches administratives nécessaires. De même l’Ascar souhaite remercier Bruno Bastide, lieutenant de Louvèterie du secteur, l’Association nationale des chasseurs de lapin et des chasses traditionnelles (Anclatra) pour la capture et le déplacement des lapins et, bien évidement, tous les propriétaires pour leur accueil.

Pour de plus amples informations sur la chasse à l’arc et les actions réalisées par l’Ascar, contactez Alain Rozière au 06.76.39.53.48.

Communiqué de la Fédération départementale des chasseurs