Meurtre de Pascal Filoé. Stéphane Mazars interpelle le gouvernement

Stéphane Mazars a insisté sur les qualités humaines de Pascal Filoé. Capture d'écran LCP Assemblée nationale.

Le député a pris la parole, à l’Assemblée nationale, lors des traditionnelles questions au gouvernement, peu après 16 h, ce mardi 2 octobre. Le secrétaire d’État Benjamin Griveaux lui a répondu.

Le meurtre de Pascal Filoé, directeur général adjoint des services de la ville de Rodez, moins d’une semaine après les faits, est encore dans tous les esprits. Stéphane Mazars, député de la première circonscription de l’Aveyron, a profité des traditionnelles questions au gouvernement, à l’Assemblée nationale, pour interpeller l’exécutif, peu après 16 h, ce mardi.

« C’était un fonctionnaire exemplaire »

En associant ses collègues aveyronnais, Arnaud Viala et Anne Blanc, l’avocat de formation a d’abord rappelé les faits, avant d’insister sur le vide que Pascal Filoé laisse dans son entourage : « C’était un fonctionnaire exemplaire, un homme d’une extrême gentillesse. » Et de poser sa question :

Je vous interroge sur l’intérêt que vous portez à ces agents qui sont les garants du fonctionnement de notre République.

Benjamin Griveaux, secrétaire d’État auprès du Premier ministre et porte parole du gouvernement lui a répondu :

En son nom, je renouvelle notre soutien – celui du gouvernement mais aussi de tous ceux qui siègent sur ces bancs – à sa famille, ses collègues et au maire de Rodez Christian Teyssèdre.

Benjamin Griveaux a répondu à Stéphane Mazars.

Alexandre Dainotti placé en détention provisoire

Benjamin Griveaux a aussi annoncé qu’Alexandre Dainotti, le principal suspect, a été placé en détention provisoire et confirmé que « son principal mobile était la vengeance ». L’homme d’État a aussi insisté sur le fait que « Pascal Filoé était mort pour avoir accompli son devoir et fait respecter la loi. »

Gérard Collomb présent aux obsèques

Les obsèques de l’ancien Directeur général adjoint des services de la Ville, en charge notamment de la police municipale, seront célébrées, jeudi 4 octobre, à 15 h, dans la cathédrale Notre-Dame de Rodez. Un hommage sera rendu, à 14 h, devant la mairie. Gérard Collomb, le ministre de l’Intérieur, assistera aux obsèques, comme l’a aussi confirmé Benjamin Griveaux.