RAF Féminin. « On sait que ça va être difficile »

Coralie Austry et ses coéquipières vont rencontrer une des meilleures équipes au monde, ce dimanche, à Paul-Lignon. ©ADN12

Ce dimanche 30 septembre, à 15 h, les Rafettes affrontent l’Olympique Lyonnais, une des meilleures équipes mondiales. Après quatre défaites en autant de matchs, les Ruthénoises savent que la tâche va être compliquée.

L’entraîneuse de Rodez, Sabrina Viguier, qui a évolué à Lyon lors de sa carrière, sait à quoi s’attendre dimanche face aux Rhônalpines.

Ça va être difficile de faire un résultat mais on va essayer de le jouer, on a moins de pression. C’est une rencontre qui va nous permettre d’être dans les duels et de travailler collectivement. On va essayer de freiner leurs unités offensives, de retarder le plus longtemps possible le premier but.

Lors de ces quatre premiers matchs, Sabrina Viguier pointait du doigt le complexe d’infériorité qu’éprouvaient les Ruthénoises face aux autres équipes.

On travaille dessus. On est de mieux en mieux. Lors de la dernière rencontre, en termes de statistiques, on est l’équipe qui a le plus centrer derrière Lyon. Par rapport à l’an dernier, je trouve qu’on produit plus de jeu. Il nous faut maintenant stabiliser notre défense.

Dimanche 30 septembre, Rodez Aveyron Football – Olympique Lyonnais, à 15 h, au stade Paul-Lignon.