De nouvelles restrictions d’eau prévues dans l’Aveyron

Les jardins potagers pourront être arrosés à l’arrosoir uniquement de 21 h à 7 h. Illustration

La préfecture de l’Aveyron a annoncé via un communiqué, la restriction des prélèvements et usages de l’eau, à partir de samedi 22 septembre, à 0 h 00.

La préfecture de l’Aveyron met en place des mesures de restrictions d’eau, à partir de samedi 22 septembre, au vu de la situation climatique des derniers jours.

Les mesures de limitation des prélèvements et usages de l’eau sont renforcées pour la zone de gestion Lot amont Bassin et Lot aval Bassin (affluents du lot à l’aval de la confluence avec la Truyère hors Dourdou de Conques et Diège), Dourdou de Conques et Alzou, et de maintenir les mesures en vigueur depuis le 15 septembre pour les zones de gestion Diège, Dourdou de Camarès amont et Rance.

Ces mesures conduisent à interdire les prélèvements agricoles sur la plage horaire 12 h à 18 h ainsi que l’irrigation des prairies (permanente ou non) et des luzernes.

L’orpaillage amateur, la pratique du canoë et de tout autre type d’embarcation sur les cours d’eau et parties de cours d’eau classés en première catégorie piscicole seront aussi interdits. Tout comme l’arrosage des terrains de golf à l’exception des greens et des départs.

La consommation hebdomadaire d’eau sera réduite de 70 % à destination de l’arrosage. De 8 h à 20 h, il sera interdit d’arroser les pelouses, espaces verts publics et privés, jardins d’agrément ou espaces sportifs de toute nature de 8 h à 20 h. Idem pour les jardins potagers, sauf à l’arrosoir et uniquement de 21 h à 7 h.

La vidange des plans d’eau de toute nature dans les cours d’eau est interdite.

Les autres zones de gestion ne font, pour l’instant, l’objet d’aucune restriction autre que celles mises en place dès le 1er juin sur les bassins sensibles (Sérène, Aveyron Amont et Médian).

Même si les mesures de limitations restent pour l’instant relativement modérées, la préfecture de l’Aveyron recommande d’opter pour une gestion et un usage économe de l’eau notamment de l’eau potable en rappelant qu’il s’agit d’une ressource précieuse et limitée surtout en période estivale.