Journées du patrimoine. La cathédrale Notre-Dame de Rodez dévoile ses moindres détails

Alicia, 20 ans, fait partie des deux bénévoles qui assurent les visites guidées de la cathédrale. ©ADN12

L’édifice religieux se dévoile, aujourd’hui et demain, comme jamais, grâce à l’association des Amis de la cathédrale de Rodez. Plongée dans les secrets des vitraux, des sculptures, de la construction ou encore de l’orgue aux 3.165 tuyaux.

La cathédrale Notre-Dame de Rodez est un trésor aux mille détails. Durant les Journées européennes du patrimoine, qui ont lieu aujourd’hui et demain, l’association des Amis de la cathédrale propose des visites guidées d’une heure pour comprendre et apercevoir les moindres détails de l’édifice religieux.

Deux jeunes guides sont en charge des visiteurs : Alicia, 20 ans, et Guilhem, 17 ans. « Ils racontent la cathédrale et des anecdotes rigolotes, avec la fraîcheur de leur âge », explique Jean-Charles Bielansky, le président de l’association.

Sur cette sculpture un jeune garçon montre son... derrière !

Qui aurait pu dire que l’orgue compte près de 3.165 tuyaux ? Saviez-vous qu’un jeune garçon – enfin sa sculpture – montre son popotin, à qui veut bien le voir, au niveau des stalles sculptées en noyer dans le cœur historique ? Ou encore que la cathédrale est construite sur une nappe phréatique ? Et ce n’est qu’un petit aperçu de ce que proposent les deux jeunes accompagnateurs. Il est en effet impossible, en quelques lignes, de lister l’ensemble de leur propos.

L

Certains seront sans doute déçus de ne pas pouvoir accéder aux parties haute du bâtiment. Pour des raisons de sécurité, alors que des centaines de visiteurs sont attendus, les membres de l’association se sont résolus à les fermer. La visite, par sa qualité, calmera vite les frustrations.

L’association des Amis de la cathédrale fête, cette année, ses cinquante ans. Elle a été créée, à l’époque, pour sauver l’édifice, alors que des vitraux étaient tombés et que des infiltrations (près de 3.000, NDLR) menaçaient la structure. Les Ruthénois avaient alors donné près de 400.000 francs (61.000 €) pour mettre la cathédrale hors d’eau. À présent, l’organisation œuvre à la promotion du lieu. Pendant les Journées européennes du patrimoine, elle fait appel à vingt bénévoles, sur les 170 membres qui la composent. 

Ce samedi, jusqu’à 18 h et ce dimanche, de 14 h à 18 h, visite guidée de la cathédrale Notre-Dame-de-Rodez.