Football. Le Raf gâche le retour de Dunkerque au stade Marcel-Tribut

Dorian Caddy a été décisif, ce vendredi 13 septembre, sur la pelouse de Dunkerque. Ici, face à Avranches. ©ADN12

Coup de froid sur le stade Marcel-Tribut. Le Rodez Aveyron Football s’est imposé dans les derniers instants, 2 buts à 1, sur la pelouse de Dunkerque. Une performance qui vient valider la belle victoire de la semaine dernière face à Avranches.

Il n’aura fallu que 22 secondes à Dorian Caddy pour ouvrir le score face à Dunkerque. Dans une belle ambiance, pour le retour des Nordistes au stade Marcel-Tribut, l’attaquant ruthénois profite d’une longue ouverture de Roche, mal jugée par la défense dunkerquoise, pour fixer le gardien et inscrire son premier but de la saison. Une parfaite entrée en matière pour les joueurs de Laurent Peyrelade. Avec un Guerbert remuant sur le côté gauche, les Ruthénois s’appuient sur une récupération haute et gênent Dunkerque dans la relance.

Les Nordistes reviennent petit à petit dans le match mais sans vraiment inquiéter la défense du Raf.

Au retour des vestiaires, l’USL Dunkerque revient avec de nouvelles intentions et piège, dès l’entame de seconde période, les Sang et Or. Sur un centre au deuxième poteau, Lebrun s’arrache pour remiser le ballon vers Nzuzi Mata qui devance Desmas du bout du pied et pousse le ballon au fond (48e). Un but partout.

Fait de match

Après un corner ruthénois et un nouvel arrêt réflexe de Maraval, Tchouatchoua est exclu pour un mauvais geste sur Caddy (58e). Les Nordistes s’énervent et ne parviennent plus à mettre le pied sur le ballon.

À 11 contre 10, le Raf pousse mais ne parvient pas à trouver la faille. Après une bonne combinaison sur le côté gauche, Ayadi pense inscrire son premier but de la saison mais le drapeau se lève pour une position de hors-jeu (72e).

Le Raf continue à aller de l’avant et à se procurer des occasions. Bonnet, tout juste entré à la place de Guerbert, tergiverse dans la surface de réparation et ne parvient pas faire le break (83e). Une minute après, le même Bonnet est à la réception d’un coup de pied arrêté de Ruffaut mais sa reprise de la tête tombe derrière la barre transversale.

Alors qu’on se dirige vers un match nul, le Raf combine une nouvelle fois sur le côté gauche et Bonnet, d’une tête décroisée, donne la victoire aux Ruthénois. Une victoire méritée au vu des nombreuses occasions des Ruthénois et qui valide la bonne performance de la semaine dernière face à Avranches. Les Ruthénois grimpent à la sixiéme place du classement.

Vendredi 21 septembre, Rodez Aveyron Football – Le Mans, à 20 h, au stade Paul-Lignon.