Enedis. Linky est « indispensable » pour Hervé Simonnot

Hervé Simonnot, à gauche passe le relais à Patrick Liminana. ©ADN12

Mercredi soir, au cinéma CGR de Rodez, Hervé Simonnot, désormais ex-directeur territorial Enedis de l’Aveyron, avait convié les élus aveyronnais pour une soirée placée sous le thème de la « Transition »

C’était une soirée particulière pour Hervé Simonnot, mercredi soir. C’était, en effet, sa dernière en tant que directeur territorial d’Enedis. Il a fait valoir ses droits à la retraite. Devant plus de 200 élus, il est revenu sur ses cinq années passées en Aveyron :

Enedis a investi 116 millions d’euros lors de ces cinq dernières années. Dont 33 millions en 2018. Nous sommes l’entreprise qui a le plus investi dans le département, et ce, de façon durable.

Compteur Linky

Hervé Simonnot a insisté sur l’importance « de garder un équilibre entre la production et la consommation ». Un équilibre « permis par le premier réseau intelligent, Linky ». Enedis organise des réunions depuis deux ans pour présenter ce compteur. 102.000 ont été déployés sur les 196.000 qui doivent être installés en Aveyron.

Un sujet sensible puisqu’il existe encore des opposants à Linky. Certains dénoncent les factures excessives quand d’autres s’inquiètent pour leur santé. Le tribunal administratif de Toulouse (Haute-Garonne) a d’ailleurs confirmé, mardi, qu’Enedis ne pouvait pas installer ses compteurs dans les maisons sans l’autorisation des habitants après que le maire de Blagnac ait pris un arrêté afin de garantir aux usagers un « droit de refus » du compteur intelligent.

Le réseau électrique a réagi en indiquant « qu’en aucun cas, Enedis n’entre dans la propriété privée d’un client sans y avoir été autorisée ». Un communiqué que confirme Hervé Simonnot :

Ce sont de fausses informations puisque nous respectons la propriété du client et nous ne transmettons pas les données à un tiers. Il n’y a pas de jugement différent puisqu’Enedis est le bras opérationnel de cette loi.

Il insiste même sur l’importance du compteur :

Linky est indispensable pour la modernisation du réseau électrique. Toutes les études montrent qu’on est à 10 ou 15 % d’économie d’énergie pour le consommateur mais aussi pour la planète !

Dans le monde, un milliard de compteurs Linky ont déjà eté installés et 13 millions en France.

Concernant l’enfouissement des réseaux, Hervé Simonnot a indiqué :

30 % des réseaux moyenne tension sont enfouies. Mais l’Aveyron est sur un rocher, ce n’est pas toujours simple de creuser. L’avenir, c’est la modernisation du réseau.

Ces deux dernières années, le réseau d’électricité a accueilli 3.000 nouveaux clients consommateurs.

Un temps de coupure réduit

Hervé Simonnot s’est aussi félicité du temps de coupure annuel.

Il y a cinq ans, il était de deux heures et dix-huit minutes. Aujourd’hui, il est de 78 minutes alors que la moyenne nationale est à 90 minutes.

Un chiffre qu’il explique par le facteur climatique qui n’a pas trop impacté l’Aveyron ces dernières années, mais aussi par le travail mené avec le Sieda (Syndicat d’énergie de l’Aveyron) :

Nous avons déterminé les zones qui en avaient le plus besoin et nous avons investi de manière réfléchie.

Un nouveau directeur territorial

Originaire de Rouen, Patrick Liminana, 52 ans, prend le relais d’Hervé Simonnot en tant que directeur territorial Enedis en Aveyron. Au cours de son parcours professionnel, il a touché à des aspects techniques du réseau de distribution ainsi qu’à sa gestion. Dernièrement, il était à la direction de la stratégie d’Enedis, à Paris.