Défaite des Rafettes face au Losc. « On manque de confiance »

©ADN12-archives

Les Rafettes se sont inclinées lors de la deuxième journée de championnat de Division 1 féminin, 3 buts à 2, face au Losc au stade Paul-Lignon de Rodez. Un match où elles ont commis trop d’erreurs.

Le début de match était prometteur. Les Ruthénoises se créent plusieurs occasions, d’abord par Kimberley Cazeau, trouvée seule dans la surface de réparation à la neuvième minute, mais l’ailier ruthénoise bute sur la gardienne. Ensuite par la meneuse à jouer, Laurie Cance, à la réception d’un centre mais qui voit sa déviation filer devant le but. Sabrina Viguier, entraîneur de Rodez, regrette :

On n’arrive pas à concrétiser nos occasions. Il faut qu’on travaille la finition.

Menées par de jeunes joueuses U19 issues de leur centre de formation, les Lilloises ne loupent pas les opportunités qui s’offrent à elles. À la demi-heure de jeu, Ouleymata Sarr profite d’une mésentente entre les deux défenseures ruthénoises pour tromper Déborah Garcia. Cette ouverture du score fait mal aux Ruthénoises qui peinent à réagir. Les Nordistes en profitent et enfoncent le clou juste avant la pause par Sarr qui inscrit son deuxième but du match.

« Plus dans la réaction que dans l’action »

Au retour des vestiaires, les Rafettes montrent un nouveau visage. Océane Saunier se charge d’un coup-franc à l’entrée de la surface de réparation mais la gardienne lilloise veille et capte.

À la 55e minute, Dafeur, la latérale gauche nordiste, est expulsée à la suite d’un deuxième carton jaune. Les Ruthénoises poussent mais ne concrétisent toujours pas. Et sur un centre lillois a priori anodin, une faute de mains de Garcia permet à Sarr de pousser le ballon au fond des filets pour inscrire un triplé (3-0). L’attaquante lilloise a pesé lourd sur la défense des Sang et Or.

Soutenues par les 500 spectateurs et leur coach Sabrina Viguier, les coéquipières de Manon Guitard ne lâchent rien et reviennent au score par l’intermédiaire de Flavie Lemaitre qui place une tête décroisée à la suite d’un corner d’Austry. Reboostées, les Ruthénoises poussent et reviennent à 3-2 grâce à un nouveau coup de pied arrêté repris, après un cafouillage, par Océane Saunier à la 80e minute. À dix minutes de la fin, les Aveyronnaises essayent d’emballer la rencontre mais les Lilloises, solides défensivement, résistent.

Sabrina Viguier analyse :

C’est dommage, nous attendons d’être en difficultées pour réagir. Nous sommes plus en réactions qu’en actions. Il va falloir retrouver la confiance et passer un cap psychologique.

Deuxième défaite en deux matchs pour les Rafettes qui se déplaceront à Bordeaux, samedi 15 septembre, pour la troisième journée de Division 1 féminine.